Baromètre énergies 2018

Argus Conseil publie les résultats de la 2ème vague de son baromètre sur l’avenir des énergies automobiles et dévoile les tendances en matière de motorisations (essence, diesel, électrique, hybride …).

Argus Conseil a réalisé cette étude pour le compte du Groupe Argus. 1.450 automobilistes ont répondu en ligne entre le 19 janvier et le 13 février dernier. Cette étude a été menée en partenariat avec La mécanique Pour les filles.

 

Ce qu’il faut retenir : 

  • Une baisse constante de l’intérêt pour le moteur thermique depuis 2 ans. Cette désaffection profite aux motorisations alternatives. L’intention d’achat pour l’hybride est sur le point de dépasser celle du diesel (23% contre 24%)
  • Une baisse d’attractivité du diesel qui s’accentue (-6) y compris chez les possesseurs actuels : seuls 1/3 d’entre eux envisagent de choisir à nouveau un moteur diesel pour leur prochain véhicule.
    Le diesel fait toutefois encore de la résistance chez les gros rouleurs et les intentionnistes des segments supérieurs.
  • La perte de confiance touche désormais l’essence avec une baisse de 5 points des intentions d’achat (34%). C’est chez les possesseurs de véhicules essence que l’hybride convainc le plus (+8).
  • Le véhicule électrique suscite enfin un intérêt notable (10%, +4) mais demeure clivant de par ses contraintes.
  • Au global les motorisations alternatives progressent malgré une offre toujours restreinte. Elles s’appuient sur des utilisateurs majoritairement satisfaits et convaincus de leurs choix. L’arrivée annoncée d’une offre plus complète devrait les généraliser auprès du grand public.
  • Aujourd’hui et sans offre réelle disponible, l’hydrogène représente une curiosité pour les consommateurs et son intérêt commercial est à confirmer.
  • Toyota et sa large gamme hybride, Tesla et son audace et Renault et sa vision de l’électrique grand public sont les marques perçues les plus à la pointe en termes d’innovation énergétiques alternatives.
  • Sur le marché du véhicule d’occasion le décalage s’amplifie entre l’offre importante de véhicules diesel et la demande qui se contracte toujours plus. Parallèlement on observe un intérêt pour l’hybride VO qui se traduit par une baisse observée du délai de rotation dans les réseaux de distribution.

Baromètre énergies 2018 infographie